Prendre des PROTÉINES est-ce TRICHER ? 2


Aujourd’hui, j’ai décidé de rédiger un article pour répondre à une question que se posent régulièrement de nombreux amateurs de sport : est-ce que prendre des compléments en protéines c’est tricher ?

 Comme tout sujet menant à un débat, vous trouverez  des arguments « Pour » et des arguments « Contre ». Je préfère honnêtement tester les choses plutôt que de baser mon opinion sur des dits.

Alors avant de partir dans des explications longues et chiantes que vous ne lirez qu’à moitié, définissons ce mot que tout le monde emploie à tout bout de champ sans même savoir ce que c’est…


Qu’est-ce que la protéine ?

Vous me suivez depuis le début et êtes de bons élèves ? Alors vous avez peut être lu mon article sur les informations nutritionnelles de ce que vous mangez. Je ne vous en veux pas si vous n’avez pas eu le courage de tout lire, c’est vrai que c’est long… Un rappel ne vous ferait pas beaucoup de mal (et puis c’est comme ça que l’on assimile l’info).

Définition de protéine :

 « Une protéine est une macromolécule biologique composée d’une ou plusieurs chaînes d’acides aminés liés entre eux par des liaisons peptidiques. « 

Vous n’avez rien compris à la définition de Wikipédia ? Moi non plus.

Cependant, si un jour en soirée vous souhaitez paraître cultivé en employant le mot « peptidique », faites-moi signe !

Pour ne pas vous prendre la tête, dîtes-vous que les protéines font partie d’une des trois grandes familles de nutriments (Glucides/Lipides/Protéines) appelées également les macronutriments.

C’est-à-dire que pour le bon fonctionnement de votre organisme vous DEVEZ consommer des protéines. (Tout comme les glucides et lipides)

À quoi servent les protéines ?

 Si une personne vous bassine avec le fait, de manger des protéines va vous fournir de l’énergie pour votre sport, c’est qu’elle a décidé de faire un raccourci avec les informations qu’elle a « assimilé » sur le sujet.

Pour votre culture : L’essentiel de l’énergie que vous utilisez provient des glucides.

Donc les protéines jouent les rôles essentiels suivants :

  •  La fabrication d’enzymes digestives,
  • La formation d’anticorps,
  • La régénération des tissus musculaires et organiques,
  • La régulation de la glycémie (grâce à l’insuline)
  • La restructuration de vos cheveux, ongles et poils ainsi que de votre peau.

Bref, vous l’avez compris, faire l’impasse sur les protéines c’est vous exposer à des soucis d’ordre physiologique et hormonal. En gros, vous allez avoir le corps de Dhalsim et des entrailles pourries. Flippant non ?

dhalsim_stf-107

Pour tous les fans de SF 😉

En bref, les protéines sont des nutriments essentiels pour vivre tranquillement dans votre corps.

L’utilité des protéines dans le sport

Si vous faites fonctionner votre logique après avoir lu les infos ci-dessus, vous comprendrez que les protéines sont favorables dans n’importe quelles activités sportives (et pas uniquement en musculation s’il vous plait), dans la mesure où vous exploitez vos muscles…

En clair et pour faire simple, dans 90% des sports, vous ferrez des efforts qui vont user vos muscles et créer des microdéchirures. Les protéines auront pour effet de réparer ces failles pour permettre à vos tissus musculaires de reprendre en forme.

Où trouve-t-on les protéines ?

Avant de chercher à prendre des compléments alimentaires, il est important de connaître un minimum votre alimentation. Pas besoin de se compliquer la vie ! Se contenter de connaître les trois macronutriments vous permettra déjà d’avoir une gestion nutritionnelle de bon niveau. 😉

Le mot protéine est très (voir trop) souvent associé à des catégories restreintes d’aliments :

  • Les viandes
  • Les produits laitiers
  • Les compléments alimentaires
  • Le Soja

Ce serait trop sympa de ma part pour vous dire que l’on en trouve également dans la cacahuète, l’amande, la noix de cajou, le haricot, la lentille, le riz, l’avoine, le blé, le seigle, le pois chiche et j’en passe….


Les compléments en protéines : Le mythe d’une solution miracle ?

Après avoir fait un petit rappel de nutrition. Nous allons attaquer la partie qui nous intéresse le plus : les compléments alimentaires en protéines.

Maintenant, je ne vais pas vous faire de long discours, si vous ne connaissez pas les bases d’une alimentation équilibrée, si vous ne faîtes pas d’entraînements intensifs, si vous n’avez pas d’objectifs clairs (physique/performance), NE PRENEZ PAS DE PROTÉINES EN SUPPLÉMENTS ALIMENTAIRES.

Et je vais m’expliquer…

La protéine en poudre, une nécessité pour devenir sportif ?

protéines whey

Comme je l’ai dit plus haut, si vous avez une alimentation qui peut être considérée comme étant un minimum « correct » et équilibrée (selon les conditions du traité de Yalta), alors normalement vous avez théoriquement un apport largement suffisant en protéines.


J’irai même encore plus loin, même si vous trouvez que votre alimentation mérite d’être modifiée, que vous vous goinfrez comme pas possible (de pizza/ gâteaux/ soda/ burger/ etc) , vous avez très certainement un apport suffisant voir supérieur en protéine. Conclusion > Prendre des compléments n’est pas votre priorité. Bien au contraire, vous risquez d’être en surcharge calorique et donc de stocker sous forme de graisse.

Vous pouvez très bien faire SANS.

Le Coup de maître Marketing des fabricants de compléments alimentaires

Lorsque vous regardez les publicités pour les compléments en protéines (qui sont rares et drôles), vous verrez bien souvent des hommes arborant une musculature de dingue et/ou des nanas ultras fit. C’est cette image qui se grave dans l’esprit des consommateurs #pigeons.

Pour votre plaisir une bonne publicité sur de protéines en compléments 😀

Cependant, l’arme la plus forte des magnats de la protéine est sans aucun doute les bonshommes « anti-prots ».

Bien que leur objectif est de dénigrer l’utilisation des poudres ou gélules, ils en font de la publicité indirectement (pour votre culture, une publicité n’est pas forcément positive, le simple fait d’en parler donne du galon à l’objet en question). Vous trouverez quelques profils d’ « anti-prots » comme ceux-ci :

  • Le mec qui a bâti un physique de ouf sans compléments (comme moi :D). Généralement un sportif très assidu pour qui le dicton « No pain No Gain » n’a plus de secret, il vous dira d’un œil bien veillant  « Tu n’as pas besoin de ça ! Travaille dur ! Transpire ! Et tu verras avec le temps tu auras le corps dont du rêve. Les mecs qui prennent ces cochonneries sont des tricheurs ! #allnatural ».

En plus, il répond au sujet de l’article à ma place ! Nous sommes dans une société de consommation où nous n’avons « plus le temps » et nous voulons tout, tout de suite. Un mec baraqué débarque et nous dit qu’il y a des produits de merde qui permettent d’avoir la même musculature que lui en un rien de temps. Bonne pub non ?

  • Le mec qui va à la salle depuis 3 à 6 mois et qui n’a aucun résultat. C’est un peu Monsieur Tout Le Monde qui a décidé de se lancer à la salle parce que ses collègues l’ont fait. 7 répétitions sur le pupitre à biceps, 4 pseudo dips, 10 crunch à la machine et 5 minutes de marche sur le tapis et il ne comprend pas pourquoi son corps ne change pas. À la vu du moindre individu musclé il vous dira « Non, mais laisse tomber, se mec se dope aux protéines. Regarde-moi, ça fait 6 mois que je suis ici et nada. Lui il est arrivé avant et il est 20 fois plus musclé. »

En plus de discuter pendant 2/3 de sa séance avec son comptable, il lui donne un sacré argument (pas forcément fiable) pour prendre des prots…

  • Le pote hipster reconverti en nutritionniste. Il est contre le sport et cela se voit par son physique. Il vous dira que c’est éphémère et que la vie mérite d’être vécu en bonne santé, que ce type de produits est fait pour les sheep et il entrera dans dans débats conspirationnistes. Juste parce qu’il vous a fait ch*é, ça vous a donné envie d’en prendre…

Mon avis sur les compléments en protéines

Ça fait un peu long l’article, je sais… (Mais ça fait 3 semaines que je n’ai pas écris ! Il ne faut pas m’en vouloir !)

Si vous me connaissez et me suivez un minimum, vous devrez savoir que je préfère aborder les choses objectivement. Je considère que la meilleure façon de se faire une opinion sur un sujet est l‘immersion (dans la mesure où ce n’est pas quelque chose d’aberrant, style : boire du cyanure). « Je suis mon propre cobaye. »

Ma première fois a été avec une barre chocolatée (à l’âge de 17 ans), elle avait un goût de merde (au sens propre du terme). C’était suffisant pour faire de moi un manifestant anti-prots.

Ma deuxième fois était l’année dernière sous un autre format. J’ai investi avec un pote dans le pot de WHEY. Vous savez ce pot énorme où vous êtes surpris à l’ouverture parce qu’il est rempli qu’à moitié ? Ne digérant pas le lactose et surtout parce qu’aller aux chiottes directement après avoir pris mon shaker n’a pas arrangé mon opinion sur le sujet. Je n’ai pas tenu plus d’une semaine.

Ma troisième fois remonte après ma toute première sèche. Je m’y connaissais bien mieux en terme d’alimentation et surtout, je mangeais de façon correcte.

Mon entraînement à base de cardio intensive + musculation explosive + stretching commençait à prendre de plus en plus d’ampleur. Il s’agissait de ma progression la plus importante depuis mon début dans la musculation. Cependant, pour limiter les courbatures et favoriser la récupération des muscles, j’ai décidé de m’orienter vers des compléments en protéines végétales (50 g de protéines pour 100 g) pendant 2 mois. J’ai noté en effet le gain de muscles important, mais surtout une meilleure optimisation de la phase de repos.

Pour me faire une idée plus claire, j’ai décidé de faire une cure et d’arrêter la complémentation. Les courbatures sont plus flagrantes et la prise de muscles même si elle est là, se font moins rapidement.

Donc pour répondre au sujet de cet article, OUI PRENDRE DES PROTÉINES C’EST TRICHER ! Mais tricher contre quoi ? Vous êtes en compétitions avec qui et pour quoi ?

Aujourd’hui je teste de l’isolat de soja depuis un mois (87 g de protéines pour 100g)  pour voir l’effet sur mon métabolisme et mon physique. Cela fait-il de moi un tricheur ? Dans ce cas comment pourrai-je donner mon avis ?

 En bref, les compléments ne font pas de miracles. Commencez par vous bouger un peu avant de chercher à savoir quelle est la meilleure des marques à consommer…


A propos de Kévin Soya

Coach Sportif en formation perpétuelle et fervent sportif grâce à la pratique de la musculation depuis plus de 7 ans, de course à pieds, de natation et de boxe anglaise. La transmission de ma passion pour le développement des qualités physiques et mentales est devenue une nécessité.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

2 commentaires sur “Prendre des PROTÉINES est-ce TRICHER ?