Le Running : Effet de Mode ou Mode de Vie ? 6


Aujourd’hui j’ai décidé de vous écrire un article basé sur un constat : l’engouement pour le running est-il un effet de mode passager ou une prise de conscience pour un mode de vie plus « healthy » ?

J’ai observé depuis quelques années, à travers mes connaissances, notamment grâce aux réseaux sociaux, une augmentation des pratiquants de course à pieds.

Entre applications smartphones, selfies #running ou encore dossards, le running recrute de plus en plus d’adeptes.

En tant que pratiquant régulier de running (d’ailleurs j’ai émis par le passé une théorie sur la synchronisation des runners), je trouve qu’il y a une belle émulation et j’ai envie de partager avec vous quelques infos qui je l’espère, vont pouvoir vous motiver à courir  😉 (si vous hésitez encore)


Une augmentation du nombre de coureur – Des chiffres comme on les aime !

J’ai fais mes petites recherches, afin de confirmer ce fameux phénomène que j’ai observé et les chiffres parlent d’eux mêmes.

Une grosse étude a été menée par la FFA (Fédération Française d’Athlétisme) & SportLab en 2013 & 2014, afin de quantifier et qualifier tout ça. (Pour savoir quelles types de semelles vont se vendre le mieux 😀 )

Je m’appuierai donc de cette étude pour la rédaction de mon article, parce qu’elle est plutôt fiable. 🙂

20% des français pratiquent la course à pieds

Ce n’est pas rien et ce chiffre ne cesse d’augmenter !

Pas besoin de chercher bien loin pour s’en rendre compte ! Il suffit d’observer, le matin ou le soir, à la bordure des routes, dans les parcs ou dans les forêts, en été ou en hiver.

La course à pieds est très certainement l’activité physique la plus basique et le plus beau dans l’histoire c’est qu’elle reconquis le cœur des masses et c’est bon signe !

De plus, il s’agit d’une activité qui peut se pratiquer seul ou à plusieurs, un autre chiffre intéressant qui découle de cette étude est que 77% des français courent seuls.

Alors vous allez me dire « Mais en quoi est-ce intéressant de savoir que les gens préfèrent courir en solo ?« .

Hé bien je pense que cette information prouve que les personnes arrive à s’auto-motiver pour faire du sport. Bien qu’avec l’essort des applications mobiles connectées aux réseaux sociaux, je ne sais pas si les coureurs sont si « seul » que ça. 😉

La majorité des runners, n’ont pas besoins d’être accompagné pour se bouger les fesses. Découvrons le pourquoi 😉


Les raisons qui incitent les français à courir

Les causes de cet engouement sont multiples.

Il faut toujours une ou plusieurs bonnes raisons pour débuter un sport, au vu des nombreux bien-faits que peut procurer le running, on peut bien se douter que chaque individu souhaitant débuter à l’embarras du choix.

Cette étude a mise en avant trois raisons qui motivent principalement les personnes à débuter dans la course à pieds.

Améliorer la condition physique

Pour 58% des coureurs, une amélioration de la condition physique est recherchée.

Car ce n’est plus un secret, courir est une activité cardiovasculaire, c’est à dire qui permet de travailler à différentes intensités votre cœur (qui au passage, est un muscle) afin de le renforcer, en plus d’améliorer les capacités aérobique et anaérobique (en fonction de la façon dont vous courez mais je ferai un article spécifique là dessus).

Etre en bonne santé

La santé est ex-aequo avec 58% des coureurs qui l’ont sélectionné comme raison (il y avait plusieurs options à la question du « Pourquoi ? » donc faîtes pas le calcul, je dis ça au cas où…)

Sachant que les maladies cardio représentent la 1ere cause de mortalité dans le monde et la 2è en France, en ayant vu le point précédant, on fait très vite la relation avec la santé.

Un esprit sain dans un corps sain, c’est la promesse que vous vous faîtes lorsque vous débutez dans le running !

Perdre du poids

35% des personnes enfilent leurs basket dans le but de perdre l’excédent de masse qui les encombre.

Ce n’est pas nouveau, tout le monde sait que courir permet de maigrir. L’essors du mode de vie sédentaire impacte de nombreux facteurs influençant le surpoids chez beaucoup de français.

Une alimentation de plus en plus négligé, des déplacements réduits, des efforts physiques de plus en plus limités, bref, le progrès.

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ce sont plus d’un milliard d’individu qui sont en surpoids dans le monde. En France la proportion des personnes en surpoids atteint presque les 50% (données de l‘Observatoire de santé Whiting basées sur les informations de 100 000 individus utilisant des objets connectés).

Le running est une solution admirable pour palier à ce fléau, car oui mesdames et messieurs, en courant vous pouvez mincir !


Bref mettez-vous au running !

Si vous avez besoin de musique pour vous motiver, d’une application smartphone, de potes, etc. Tous les moyens sont bon !

 Le running est sortis du cadre de la simple activité sportive du dimanche, avec l’évolution de la technologie et des produits de consommations liés à cette pratique, c’est toute un effet de mode qui en découle.

Une personne qui court devient un modèle #Healthy, avec ses belles tenues aérodynamiques, ses chaussures techniques et sa montre connectée.

J’ai lu dans un article (que je ne retrouve pas malheureusement) que cette tendance a diminué aux Etats-Unis, mais honnêtement, sommes-nous toujours obligé de les suivre ? 😉

Vous avez aimé cet article (ou pas) ? N’hésitez pas à me donner vos avis en commentaires et à le partager sur les réseaux sociaux ! Ensemble nous allons tous courir pour devenir sportif 😉


A propos de Kévin Soya

Coach Sportif en formation perpétuelle et fervent sportif grâce à la pratique de la musculation depuis plus de 7 ans, de course à pieds, de natation et de boxe anglaise. La transmission de ma passion pour le développement des qualités physiques et mentales est devenue une nécessité.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

6 commentaires sur “Le Running : Effet de Mode ou Mode de Vie ?

  • Waahooo

    Bonjour,
    Le running est à la mode en ce moment effectivement. Je pense que l’une des raisons, non évoquées, est tout simplement que les marques se sont emparés du phénomène. D’ailleurs on a rebrandé « course à pieds » en « running » 🙂
    Ma toute première course était les 10 km de Nike, dont j’ai téléchargé l’application également. Bref, on est tellement matraqué qu’on finit par succomber. Mais bon tant que ça reste pour notre santé ça va. Attention à l’excès tout de même 🙂

    • Kévin Soya Auteur du billet

      Entièrement d’accord avec toi 🙂
      Les marques se sont emparés littéralement du phénomène running. Après comme tu l’as dis, il y a pire comme matraquage et l’excès de course à pieds est risqué pour les genoux, chevilles et parfois le bassin !

  • Léa

    Le running, le crossfit, la zumba… oui c’est à la mode. D’ailleurs, étonnant qu’il n’y ait pas encore de marque déposée avec un programme spécial de running (comme le crossfit).

    • Kévin Soya Auteur du billet

      Je pense que c’est le fait que le running soit l’activité la plus basique qu’il soit, en faire une marque déposée c’est toucher une part sur tous les pratiquants ^^ »

  • Kiné sportive à 4000 Liège

    Le running est un excellent sport que je pratique de temps en temps depuis une vingtaine d’années. Il est essentiel d’avoir de bonnes chaussures et d’éviter au maximum de courir sur des sols trop dur comme le béton ou l’asphalte.

    Il est vrai que ce sport est de plus en plus à la mode, de plus en plus de personnes s’y mettent mais parfois n’importe comment…

    Merci pour cet article, bonne continuation avec votre blog !

    • Kévin Soya Auteur du billet

      Haha quand tu as commencé à pratiquer, je savais à peine marcher 😉
      Oui malheureusement trop de personnes s’y mettent sans faire attention à leurs postures ou à échauffer leurs articulations…
      De plus, comme tu l’as dis, des chaussures non adaptés en plus d’un terrain dur et se sont les genoux qui en pâtissent (et les kiné qui ont des clients :p )
      Merci pour ton commentaire constructif 🙂