machines guidées pecs

Débutant en musculation : Pourquoi éviter les Machines Guidées ? 4


Aujourd’hui, j’ai décidé de m’attaquer à un sujet qui touche un grand nombre de débutants, les machines guidées !

Je veux bien comprendre que certaines personnes veuillent débattre sur les bénéfices entre la musculation au poids du corps versus la fonte.

J’ai par ailleurs vogué plus d’une fois entre le travail avec et sans matériel, pour finalement les intégrer toutes les deux dans mes routines.

Cependant, que l’on vienne me parler de machines guidées dans l’histoire…

Qu’un développé à la machine puisse remplacer un développé couché ou de bonnes vieilles pompes, là je dis non.

développé couché machine + dc

Mon but ici n’est pas d’établir un discours haineux envers ces pauvres machines, mais de te faire prendre conscience d’une chose.

Si tu n’as pas déjà une approche de la musculation traditionnelle (poids du corps + charges libres) et une  bonne connaissance de ton corps, alors je te déconseille (et je t’expliquerai pourquoi) l’usage des machines.

Avant de bondir de ta chaise ou d’éclater l’écran de ton smartphone, lis ce que j’ai à dire.


L’invasion des machines guidées : Bonne ou Mauvaise nouvelle ?

Aujourd’hui, je note l’invasion d’un concept qui gagne de nombreuses salles de sport :

Que des machines guidées au détriment des charges libres.

Un concept qui attire un grand nombre de néophytes ou de quadra-quinquagénaires qui ont peur de se casser un os ou des articulations avec des haltères.

 La machine rassure, avec tous ces câbles, toutes ses poulies et ses dispositifs de sécurité, elle te donne la promesse suivant :

« Musclez-vous facilement et en toute sécurité ! »

Je suis d’accord sur le fait que le risque de blessures est atténué. Cela parait logique, car les contraintes spatiales dans le déplacement des charges sont nettement diminuées. (Mais attention le risque nul n’existe pas !)

Il y a donc moins de faux mouvements possibles et la force qu’oppose la pesanteur sur le mouvement est diminuée.


Quelles sont donc les conséquences  de l’utilisation des machines ?

Une meilleure isolation des muscles que l’on souhaite travailler avec la suppression de l’action des antagonistes et muscles stabilisateurs.

Tu peux donc travailler spécifiquement certains muscles.

Je te vois venir, tu me diras :

« Ha bah c’est cool alors ! Si je veux prendre des pecs, je vais sur la machine dédiée et basta ! Pourquoi irai-je prendre des risques avec une barre olympique ou des haltères ? »

Tu es malin dis donc !

C’est un raisonnement légitime que le commun des mortels souhaitant débuter en musculation peut adopter.

Et pour répondre à cela, je vais te dire ceci :

J’ai adopté cette logique lors de mes débuts en salle, j’avais 15 ans et j’étais insouciant.

Jusqu’au jour où l’on m’a placé sur un banc, les yeux sous une barre. Malgré mes muscles naissants et les charges de plus en plus élevées que je m’amusais à pousser et soulever, je n’ai pas été capable de faire une répétition correcte.

Mon égo a pris un sacré coup et je me suis posé la question :

« Comment est-ce possible que je puisse galérer sous une barre de 20 kilos alors que je m’amuse avec des charges de 30 kilos sur chaque bras avec des machines sophistiquées ? Pourquoi ? »

Aujourd’hui, je connais la réponse :

Ces mouvements n’ont rien de fonctionnel et ne sont pas faits pour des débutants.


Les machines au détriment du fonctionnel

L’une des fonctions majeures des muscles est de permettre le mouvement des articulations et par conséquent mouvoir le corps dans l’espace qui l’entoure.

Pourquoi je te dis cela ? Car j’ai l’impression qu’avec l’évolution des mœurs, on oublie ce principe simple, mais ô combien fondamental.

L’aspect esthétique a pris le dessus sur le fonctionnel et on ne voit dans la musculation qu’une activité destinée à prendre du muscle et au mieux, gagner de la force.

De là naissent des solutions visant à faciliter le travail pour prendre du muscle sur des zones attractives et visibles, en oubliant tout l’aspect pratique d’une musculature développée harmonieusement, une musculature équilibrée.

Que se passe-t-il lorsque l’on focalise son travail sur des machines guidées ?

Comme je l’ai dit un peu plus haut, si tu t’amuses à travailler uniquement sur des mouvements guidés, tu auras des muscles plus ou moins isolés qui vont se développer. Résultat ?

Ces muscles vont prendre le dessus sur tous les mouvements où ils seront sollicités. Ils deviendront donc des points forts. Mais…

Qui dit points forts, dits points faibles.

Le fait d’axer ton travail constamment sur ce type d’exercice va creuser l’écart entre tes muscles forts et ceux qui le sont moins (cela peut être des muscles synergiques, antagonistes ou tout simplement stabilisateurs).

Tu auras des déséquilibres musculaires, ce qui va s’impacter sur ta posture (je reviendrai sur ce sujet dans un article plus tard).


Quand faut-il utiliser les machines guidées ?

Je ne vais pas cracher indéfiniment sur ce type de matériel et te dire que c’est 100% de la merde.

En effet, ces machines s’avèrent utiles dans les cas suivants :

  1. Pour une rééducation. Car une articulation ou un muscle affaibli aura du mal à subir les contraintes d’une charge contre la pesanteur. Bien évidemment dans ce cas il faut augmenter progressivement les charges.
  2. Afin de renforcer un point faible. Si tu as l’habitude de travailler sur des mouvements globaux et qu’un muscle synergique dans le mouvement vous bloque par manque de force.
  3. Dans le but de travailler la définition musculaire. Si tu es intéressé par le bodybuilding ou le mannequinat et que tu souhaites faire apparaître spécifiquement certaines zones.
  4. Dans un super-set, en pré ou post fatigue selon tes objectifs. Mais là encore, je juge intéressant d’utiliser ce type de modèle d’entraînement quand tu as déjà de l’expérience.

Mes conseils pour les débutants souhaitant aborder la musculation

 Je te conseille dans un premier temps de lire mon article sur mes 5 conseils pour débuter en musculation.

Si tu es débutant et que tu souhaites t’inscrire dans une salle, privilégie celles qui sont équipées de charges libres ET éventuellement de machines sophistiquées.

Si tu as la chance d’avoir une salle complètement équipée, je te conseille de travailler dans un premier temps sur avec des mouvements globaux (développé couché, tractions, squats…).

Pour débuter en toute sécurité, évite de charger comme un bourrin tes barres pour faire des mouvements dégueulasses, inefficaces et qui ne feront que te blesser .

L’égo et les mouvements mal exécutés sont les principales causes de blessures en musculation, au cas où c’est ce qui te rechigne à te servir de vrais poids…

Comment exécuter correctement les mouvements de musculation ?

A cette problématique je te propose 3 solutions :

  1. La voie royale : tu te paies un coach (genre moi) qui t’apprendra à exécuter correctement les mouvements nécessaires pour atteindre ton objectif.
  2. La voie de l’apprenti : tu demandes aux adhérents qui ont des muscles de te montrer les mouvements. Mais attention, cette solution n’est pas du tout viable à 100% , car être musclé n’est pas un gage de qualité au niveau des conseils.
  3. La voie du savoir : tu fais des recherches, tu lis des livres ou des articles de qualités (comme sur Devenez Sportif) pour apprendre les techniques et méthodes d’entrainement.

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager autour de toi via les réseaux sociaux !

Si tu souhaites me donner ton avis, tu peux commenter ci-dessous !


A propos de Kévin Soya

Coach Sportif en formation perpétuelle et fervent sportif grâce à la pratique de la musculation depuis plus de 7 ans, de course à pieds, de natation et de boxe anglaise. La transmission de ma passion pour le développement des qualités physiques et mentales est devenue une nécessité.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

4 commentaires sur “Débutant en musculation : Pourquoi éviter les Machines Guidées ?

  • Cédric

    Très bon article Kévin !!

    Ça donne vraiment une autre image des machines guidées !! Surtout pour ceux ou celle qui commencent avec des machines comme tu la fais à tes 15 ans.

    Merci pour cet article !! 🙂

  • Maxime

    J’ai fais la même erreur à 15 ans! J’ai commencé à travailler avec des machines guidées. Si je pouvais recommencer, je le ferai différemment.
    Il vaut mieux avoir un mouvement correct avec une charge libre, parce que je pense qu’un mouvement trop stricte n’est pas forcément bon (comme c’est très bien expliqué dans cet article). Je trouve aussi que le guidé est beaucoup trop « facile », je veux dire que l’on peut mettre beaucoup plus de poids qu’en charge libre, sans forcément être plus fort.
    Vous avez raison de conseiller au débutants de commencer avec des charges libres. Surtout que l’isolation permise par les machines est utile à partir d’un certain niveau seulement.