Comment se motiver pour le footing ? 2


« Aujourd’hui je vais faire un footing ! Je suis chaud patate ! »… « A bah finalement j’ai la flemme »…

Summer is coming !

Le monde enfile ses baskets se rue dans les salles de sports, dans les parcs, dans les villes ou encore à la forêt. Immergés par la détermination, nous avons envie de nous lancer à fonds pour y arrivé rapidement à cet objectif « d’être en forme ». Mais pouvoir la conserver, hé bien ce n’est pas aussi évidant que ça en à l’air…

Beaucoup sont ceux qui abandonnent en moins d’un mois, vous en faîtes peut-être partis mais je ne vais pas vous blâmer pour ça, c’est compréhensible et vous n’êtes pas les seuls à le vivre 🙂 . Cependant si vous souhaitez y remédier, j’ai pour vous quelques conseils (que j’effectue dans mon activité) pour pouvoir vous lancer dans la course à pieds (ou jogging/footing/running, appelez ça comme vous voulez ! ).



Ce qu’il faut savoir sur le footing et ses biens-faits !

 Il y a tellement d’avantages à courir ! Je sais que vous en avez entendu parler au moins une fois dans votre vie. Mais je trouve judicieux d’en faire un petit rappel 🙂

5 bonnes raisons de faire un jogging

Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive, résumer les bien-faits du jogging en seulement 5 points c’est osé (car il y en a beaucoup plus), cependant j’ai décidé de partager avec vous ceux-ci car se sont des points relativement intéressant pour n’importe qui.

Première bonne raison : le footing vous aide à perdre du poids

Car courir est une activité qui brûle beaucoup de calories.

Si vous êtes débutant et que la perte de poids (ou de graisse) est votre objectif principal, je vous conseilles de faire des séances de 30 minutes minimum, 3 fois dans la semaine (matin ou soir, en fonction de votre planning) et à un rythme raisonnable (vous devez pouvoir tenir les 30 minutes sans être KO pour apprendre à connaître vos capacités). Une fois que vous y êtes habitué (après 1 bon mois), n’hésitez pas à monter la barre des 45 minutes, c’est à partir de ce moment que la perte de tissus graisseux se fera efficacement 😉 Avec une alimentation adéquate, vous triplez les résultats !

Deuxième bonne raison : en courant vous gagnez en capacité respiratoire et en endurance

Et c’est plus que formidable !

Hé oui ! Parce que plus vous courez, plus vous gagnez en capacité respiratoire 🙂 Votre respiration aura tendance à devenir plus posée et plus profonde. Vous serez donc moins essoufflé, ce qui est excellent dans la vie de tous les jours ou encore si vous pratiquez un sport en parallèle. J’ai personnellement vu la différence lors de ma reprise de la musculation après 3-4 mois de running intensif. Alors pour optimiser à fonds ce point, je vous conseilles de travailler sur votre façon de respirer.

Troisième bonne raison : le footing vous fait travailler votre mental

Devenez un vrai warrior ! 😉

Courir vous permet de vous surpasser, au delà de la douleur physique. Une fois que vous avez vos objectifs en tête bien définies et que vous avez réussis à trouver votre rythme, le moment de challenger vos limites va survenir afin que vous puissiez progresser 🙂 Là il s’agit de pouvoir transcender la douleur physique pour atteindre un état d’accomplissement personnel au top, vous en ressortirez plus fort et satisfait, croyez-moi la sensation est magique 🙂

Quatrième bonne raison : le jogging est un anti-dépresseur et un anti-stress naturel

C’est même une solution magique !!

Magique ou plutôt biologique 😉 . En effet, courir vous permet de secréter quelques hormones sympathiques telles que les endorphines et l’adrénaline. Je ne vais pas entrer dans le détails dans cet article mais au niveau de la sensation, courir vous mets bien et devient un réel plaisir. Ça vous défoule et libère votre mental, c’est un moment dans lequel vous pouvez lâcher prise et laisser votre corps avancer, encore et encore.

Cinquième bonne raison : courir vous permet de renforcer votre métabolisme 

Hé oui, courir ne vous faits pas que mincir !

Le fait de courir renforce également votre système cardio-vasculaire et pulmonaire, votre sang irrigue mieux vos muscles (donc plus oxygénés) ce qui favorise le développement de la musculature (contrairement à ce que l’on peut parfois penser). Alors oui, courir beaucoup peut faire perdre en masse, mais ça vous raffermi à mort et puis, il faut savoir doser si vous êtes dans une optique « prise de masse » 😉

De plus, courir renforce vos os et vos articulations (à condition de bien les échauffer…)



Comment se motiver pour courir ? Mes 5 astuces  !

A croire que j’aime bien le chiffre cinq ! 😉 Cette liste est quelque peu subjective, mais j’ai décidé de partager avec vous quelques unes de mes astuces que j’applique toujours et qui ont duré 🙂

1. Visualisez l’accomplissement de vos objectifs pendant que vous courez !

« Je veux me retrouver mince et musclé sur la plage, fier de mon corps, ma confiance rayonne autant que le sourire que j’esquisse aux nanas qui me regardent… » Bon ok, cet exemple est personnel je l’avoue et n’est plus trop d’actualité (parce que déjà accomplis haha ! 😀 ).

Ce conseil est très utile lorsque vous souhaitez débuter la course à pieds, mais d’autant plus utile lorsque vous êtes entrain de courir et que vous souhaitez rester motivé pour éviter les abandons en cours de route.

Pour se faire, posez-vous la question suivante « Pourquoi je cours ? », puis une fois que vous avez votre réponse, imaginez dans votre tête le résultat.

Exemple : Je veux courir parce que je veux mincir. (réponse au pourquoi) > Je m’imagine mince parce que j’ai bien couru. (visualisation)

Alors là, j’ai un peu banalisé la visualisation, mais ajoutez-y des couleurs et des détails et vivez cette expérience comme si elle se déroule dans le moment présent. La détermination va prendre le dessus en particulier dans les instants où vous sentirez que vous avez envie d’abandonner. A chaque moment posez-vous la question : « Pourquoi je cours ? » et lancez le film 🙂 Je le fais toujours et ça marche du feu de dieu 🙂

2. Préparez à l’avance vos vêtements pour courir et mettez les en évidence!

Ça peut vous paraître anodin, mais mine de rien, c’est un conseil à prendre très au sérieux !

  • Vous rentrez de chez vous après le boulot/les cours, vous aviez prévu de faire votre footing, mais vous êtes trop fatigué et vous reportez à demain ?
  • Ou alors vous avez mis votre réveil à 5 heures du matin pour partir courir mais vous l’avez ré-éteins direct ?

Mon petit truc c’est de mettre juste à côté de mon lit (je vis dans une chambre étudiante) ou bien en évidence pour qu’au moment où je rentre le soir ou que je me réveille, mes vêtements ainsi que mes chaussures soient les premières choses que je vois.

C’est comme un petit rappel qui vous dit « Hé ! Tu as prévu d’allez courir ! Regarde tes fringues t’attendent ! »

3. Faîtes-vous une playlist de vos musiques préférées pour courir c’est top ! 🙂

C’est hyper pratique !

Une bonne petite playlist ça aide. Pourquoi ?

Parce que la musique réveilles en vous certaines émotions (tout dépends du style de musique, de son rythme mais surtout de ce qu’elle évoque pour vous). Comme pour la visualisation, la musique vous permets de vous déconnecter et d’oublier la douleur pour booster votre détermination, de plus il existe de nombreuses playlist sur YouTube à cet effet. Alors attention, à utiliser avec modération ! Car on en devient très vite dépendant et courir sans musique par la suite commence à devenir inconcevable.

Donc privilégié la musique lorsque vous débutez dans votre footing et n’hésitez pas à débrancher vos écouteurs lorsque vous atteignez votre vitesse de croisière pendant quelques minutes. C’est toujours bien de laissez votre mental se battre un peu 🙂

Alors j’ai deux petits conseils au niveau des équipements :

  • Prenez des écouteurs adaptés aux sports, comme sur les liens ci-dessous, parce que contrairement aux écouteurs classiques, ceux-ci n’auront pas tendances à se décrocher continuellement et sont plus résistant à l’usure liée au fait de bouger. (un écouteur classique fait pas plus d’un mois lorsque je cours régulièrement, contre 6 mois à 1 an avec un pour le sport à petit budget, aujourd’hui il y en a pour tous les portefeuilles, maintenant à vous de voir. Mais perso je préfère courir sans musique plutôt qu’avec un son dégueu…)
  • Un brassard pour insérer votre smartphone ou lecteur mp3, ce qui est hyper pratique si vous n’avez pas de poche ou que vous avez un appareil avec un écran supérieur à 4″ (parce qu’un 5″ dans la poche, non seulement c’est gênant mais il risque de glisser et bye bye l’écran !). En plus, ça augmente la durée de vie de vos écouteurs au niveau des branchements 😉 (oui, ça évite le fameux branchement qui déconne et qui ne laisse qu’un seul haut-parleur fonctionner !)

JVC HA-EB75-B-E Casque clip sport Noir (Pour les petits budgets, honnêtement ces écouteurs restent mes préférés en rapport qualité/prix, ils surpassent nettement des écouteurs valant 30/40€, se sont ceux que j’utilise actuellement et j’en suis bien satisfait 🙂 )

Belkin Brassard Lycra et néoprène Noir, pour iPhone 5/5S (Alors même s’ils sont à la base pour Iphone, un smartphone 5″ rentre parfaitement, j’utilise un Wiko et pour courir ça change beaucoup de la simple poche) – liens affiliés

4. Faîtes-vous un parcours « par défaut » et des challenges

Alors, évitez la routine mais faites-vous un parcours « habituel ».

Il est très bon de diversifier les lieux où vous courez, afin d’éviter l’ennui et pour découvrir de nouveaux paysages. Mais avoir un parcours « par défaut » est une bonne solution lorsque vous êtes pressé où que vous n’avez pas le temps. De plus, si vous avez la possibilité de voir vos performances sur ce parcours (voir le conseil suivant), cela vous permet de vous lancer des challenges, comme par exemple : Faire un meilleur temps, faire plus de tours, se lester sur le parcours, le faire à l’envers etc. (libre à votre imagination).

Ça devient un jeu, et vous gagnez le côté ludique qui vous permet de percevoir la course différemment !

5. Partagez avec vos amis vos réussites sur vos courses 🙂

Parce que des encouragements ça fait  toujours plaisir 🙂

Il existe de nombreuses applications super sympas sur smartphones qui permettent de récolter les données sur vos courses grâces au GPS intégré et qui fonctionnent super bien. Elles partagent sur les réseaux sociaux vos résultats et là vous pouvez avoir des feedbacks de la part de vos contacts. J’aime beaucoup ce type d’appli car elles sont une source de motivation non négligeable et vous permettent d’avoir un suivi de vos progrès.

Attention néanmoins ! On en devient vite accro et dépendant et si notre smartphone est déchargé ou que le GPS fonctionne pas, on a tendance à procrastiner… Essayez de courir sans parfois… (et peu parfois saoûler vos contacts si vous courez et partagez beaucoup :p )

Personnellement j’ai beaucoup utilisé l’application Runtastic et Runkeeper avec une préférence pour Runtastic, mais il existe de nombreuses applications du même style, à vous de voir. 🙂

Petit Bonus : Aimez le footing !

J’ai envie de dire :  « c’est une évidence » !

C’est sûrement le conseil le plus important mais je l’ai mis à la fin, tout simplement parce que si vous avez suivis les cinq conseils précédents, aimez courir vient de lui même. Avec un côté ludique qui vous motive et pour lequel vous avez des objectifs déjà bien établis, le footing devient une activité que vous prendrez comme un loisir ou comme un jeu, vous vous lancez des défis, découvrez de nouveaux paysages, rencontrez du monde etc.

Bref, si courir peut devenir une passion pour vous, c’est gagné d’avance, vous pouvez vous préparer au marathon de Paris 😀


 Alors, êtes vous prêt à enfiler vos baskets et faire exploser le compteur ? 😉

Si cet article vous a inspiré pour courir, commentez et donnez moi votre ressenti !

footing etangs de cergy

Si j’ai pu le faire, vous le pouvez également, let’s run !


A propos de Kévin Soya

Coach Sportif en formation perpétuelle et fervent sportif grâce à la pratique de la musculation depuis plus de 7 ans, de course à pieds, de natation et de boxe anglaise. La transmission de ma passion pour le développement des qualités physiques et mentales est devenue une nécessité.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

2 commentaires sur “Comment se motiver pour le footing ?

  • Rafypoker

    Merci pour cet article, j’ai une question 🙂 Peut-on et doit- on boire pendant un footing?
    Je me lance justement dans le footing plutot en salle en fait et j’aimerai savoir si c’est possible ou boire, voir meme s’alimenter 😉
    Merci
    Raphael

    • Kévin Auteur du billet

      De mon point de vu il est toujours essentiel de s’hydrater en toutes circonstances, donc peut-on boire, oui. Doit-on boire ?

      Si tu n’en ressens pas le besoin, tu peux t’en passer (au risque de te sentir lourds et ballonné) mais je conseils quand même une gorgée toutes les 30 minutes 🙂

      Pour le fait de s’alimenter, je suis pas trop pour pendant la course, même si certains le conseils, parce que l’énergie consacrée à la digestion va impacter sur celle que tu utilise pour courir ^^ »